Accueil * News * Discographie/Vidéographie * Galeries * Lives * Clips * Giorgino * Duos * Alizée * Récompenses * Liens * Sondages * Livre d'or * Forum * Merci * Contact


* BIOGRAPHIE *

 

Mylène bébé !

Mylène Farmer - Gautier de son vrai nom - naît le 12 septembre 1961 à Pierrefond, au Québec. Issue d'une famille de quatre enfants, elle a une soeur Brigitte et deux frères, Jean-Loup et Michel. On ne sait que très peu de choses sur son enfance et son adolescence, dont elle avoue ne posséder que peu de souvenirs. Peu passionnée par les études (elle quitte le lycée après quelques jours en Terminale), elle s'intéresse cependant à l'équitation et prend également des cours de théâtre au cours Florent. Parallèlement, elle effectue divers petits boulots, tels que mannequin ou assistante d'un gynécologue.

En 1983, Mylène fait la rencontre la plus importante de sa vie en la personne de Laurent Boutonnat, que lui présente un ami, Jérôme Dahan. Elle est immédiatement choisie pour interpréter la chanson qu'ils ont écrite ensemble : "Maman a tort". Le 45 tours sort en mars 1984 et remporte un succès d'estime puisqu'il se vend à 100 000 exemplaires. L'année suivante, deux nouveaux 45 tours verront le jour ; "On est tous des imbéciles" sort en février mais se révèle être un échec avec seulement 40 000 exemplaires vendus. En septembre de la même année paraît le 45 tours "Plus grandir" qui donne lieu à un somptueux clip tourné en Cinémascope. En 1986, Mylène change sa couleur de cheveux et devient rousse : le personnage Mylène Farmer est né. Les 45 tours "Libertine" et "Tristana" sont deux tubes, illustrés par deux véritables petits films dépassant chacun les dix minutes. Entre temps, le premier album de Mylène paraît sous le titre de "Cendres de lune". Grâce à sa forte présence dans les médias, le succès est au rendez-vous.

En 1988 sort le deuxième album de la belle : "Ainsi soit-je". Les quatre singles qui en sont extraits sont tous les quatre des succès, "Pourvu qu'elles soient douces" en tête, avec des clips toujours plus noirs et grandioses signés Laurent Boutonnat, et confortent au fur et à mesure de leur sortie le succès de l'album, qui permet à Mylène de recevoir son premier disque de diamant pour plus de 1 400 000 de disques vendus. L'année suivante, elle est couronnée meilleure interprète féminine aux Victoires de la Musique : c'est la consécration.

Après une répétition générale au Palais des Sports en mai 1989, Mylène effectue sa première grande tournée à travers toute la France et enchaîne plus de quarante dates entre les mois de septembre et de décembre. Elle offre à son public un véritable show sur fond de pierres tombales... Elle en profite pour sortir le single inédit "A quoi je sers", suivi quelques mois plus tard par une vidéo et un double CD live "En concert", qui se vend à plus de 600 000 exemplaires.

Après plus d'un an de silence total, Mylène fait son grand retour en avril 1991, avec la sortie de l'album "L'Autre". Le premier single qui en est extrait, "Désenchantée", reste son plus gros tube à ce jour avec 1 300 000 exemplaires vendus. Cet album est aussi l'occasion d'un premier duo magnifique entre la chanteuse et Jean-Louis Murat sur le titre "Regrets". Deux singles plus tard, le clip de "Beyond my control" fait scandale, ce qui relance les ventes de l'album qui s'écoulera à 1 800 000 exemplaires ! Fin 1992, Mylène sort un album contenant des remixes de ses plus grands tubes, agrémentés du titre "Que mon coeur lâche", dont le clip plein d'humour est pour la 1e fois signé par un autre réalisateur que Laurent Boutonnat, à savoir Luc Besson (par ailleurs ami du couple).

Deux ans plus tard, le film tant attendu de son pygmalion Laurent Boutonnat, "Giorgino", dans lequel Mylène tient la vedette aux côtés de Jeff Dahlgren, sort enfin sur les écrans de cinéma français. Malgré un tournage fleuve et une débauche de moyens, le film s'avère être un échec cuisant et est retiré de l'affiche au bout de trois semaines. Mylène s'exile alors en Californie pour une durée indéterminée...

Elle effectue son retour sur la scène musicale à la rentrée 95 avec son quatrième album studio intitulé "Anamorphosée". C'est un véritable virage à 180 degrés pour Mylène : le son de l'album est résolument plus rock, l'écriture plus sereine et sur le livret du CD, on découvre une Mylène ultra-sexy superbement photographiée par Herb Ritts. De "XXL" à "Rêver", cinq singles en seront extraits, et l'album dépassera de nouveau le million de copies vendues.

Quelques temps après la sortie de l'album, Mylène décide de remonter sur scène pour la seconde fois. Définitivement plus tournée vers la lumière, elle attribue la confection des costumes de cette tournée à Paco Rabanne, qui mettra sublimement en valeur le corps de la star. Cette série de concerts sera toutefois suspendue puis reprise, après une chute de Mylène lors de son concert lyonnais du 15 juin 96. Un deuxième album live sort six mois après la fin de la tournée en mai 1997 et sera une fois de plus plébiscité par le public : plus de 900 000 exemplaires vendus, ce qui en fera l'album live le plus vendu en France !

Mylène fait languir ses fans près de deux ans avant de leur offrir son nouvel opus, "Innamoramento", le 7 avril 1999. Un coffret de luxe sous forme de carnet de voyage est édité à l'occasion. D'une qualité exceptionnelle, cet album renoue avec les anciens démons de Mylène, qui réécrit des textes plus noirs et compose entièrement la musique de cinq chansons, dont celle du célèbre "Optimistique-moi". Même si les ventes de singles sont plus ou moins au rendez-vous, l'album sera comme à l'accoutumée disque de diamant. De sucroît, Mylène fait appel au réalisateur chinois Ching Siu Tung pour le clip de "L'Âme-stram-gram", superbe petit film scénarisé avec effets spéciaux qui ravira les fans. Elle se fait également censurer avec le clip de "Je te rends ton amour", qu'elle commercialisera finalement avec succès au profit de la lutte contre le SIDA.

En septembre 1999, Mylène débute une nouvelle tournée de quarante dates qu'elle baptise "Mylenium Tour". Alliant mise en scène, chorégraphies recherchées et émotion, Mylène triomphe avec plus de 350 000 spectateurs en six mois. Les concerts de Bercy sont immortalisés sur CD et vidéo et paraissent dans le commerce juste avant Noël 2000. Beaucoup seront déçus en découvrant que tout a été retravaillé, laissant plus penser à un album studio.

Mylène rafle trois récompenses aux NRJ Music Awards début 2000. Quelques surprises sont offertes au public en ce début de millénaire : tout d'abord, la jeune Alizée est lancée par Mylène et cartonne pendant tout l'été avec son tube "Moi...Lolita". Mylène participe quelques mois plus tard à la bande originale du dessin animé "Les Razmoket à Paris" en signant et interprétant tout spécialement le titre "L'histoire d'une fée, c'est...". Puis fin 2001, la rousse libertine crée une fois de plus l'évènement avec la parution de sa première vraie compilation sobrement appelée "Les mots". La série de photos réalisée pour l'occasion par Ellen Von Unwerth en choquera plus d'un ! Son duo avec Seal (le troisième de sa carrière) permet à Mylène de retrouver le sommet des ventes... tout comme l'album qui est une fois de plus disque de diamant !!

En 2003, la chanteuse s'essaie brillament à l'écriture (tandis qu'une foule de biographies lui sont consacrées) et sort son 1er roman "Lisa-Loup et le conteur", destiné à un large public (enfants pour le conte et adultes pour les innombrables clins d'oeil et doubles sens). Moins d'une semaine après sa sortie (le 22 avril), le conte se classe n°1 des ventes de livres en France, c'est un véritable plébiscite !

Lisa

Mylène ne tourne pas pour autant le dos à la chanson puisqu'il faut signaler qu'elle remporte systématiquement le prix de la meilleure artiste féminine aux NRJ Music Awards depuis 4 ans ! Elle compose avec Laurent Boutonnat le 2nd album d'Alizée, "Mes Courants Electriques" (dont le succès sera nettement inférieur au 1er) et met en scène la 1e tournée de la jeune corse. Puis en décembre 2003, Mylène fait un mini-retour avec un nouvel album de remixes de ses plus grand tubes, justement intitulé "Remixes" et réalisé par de prestigieux remixeurs internationaux.

L'année 2004 est faite d'attentes et de rumeurs toutes plus improbables les unes que les autres, quant au retour musical et cinématographique de la star. Au mois de décembre, alors que l'impatience chez les fans est à son paroxysme, Mylène décide pour la 1e fois de sa carrière (soit depuis 20 ans !) de donner une conférence de presse en compagnie de Laurent et Thierry Suc, son manager depuis plus de 10 ans. Les 3 complices annoncent alors la sortie imminente du nouvel album de la chanteuse, "Avant que l'ombre..." et surtout, son grand retour sur la scène de Bercy uniquement à l'occasion d'un gigantesque show qui sera joué sur scène 13 fois en janvier... 2006 ! Les places sont en vente dès le lendemain et malgré des prix très élevés, les concerts sont quasiment tous complets en quelques semaines ! Mylène est sacrée meilleure artiste féminine des 20 dernières années aux Victoires de la Musique ! Un 1er single très controversé, "Fuck them all", sort en mars 2005. L'album semble tout d'abord bien parti pour être un nouveau succès puisque sorti le 4 avril 2005, il se classe directement n°1 du Top albums dans plusieurs pays et est disque d'or en 1 semaine !!...

Cependant, à la différence des précédents opus, Mylène ne souhaite faire aucune promotion pour cet album. Malgré la commercialisation de 3 singles en 2005, les ventes sont donc assez moyennes pour la star, habituée au million d'exemplaires écoulé à chaque fois (il faut dire que la crise de l'industrie musicale est également passée par là...). L'album ne se vend "qu'à" environ 500 000 exemplaires en 1 an. Finalement, Mylène accepte de faire 2 émissions télé à l'approche des concerts : une inteprétation du 3e single "Redonne-moi" accompagnée d'un orchestre symphonique et une longue interview-confession sur TF1 début janvier 2006.

Puis vient l'heure des concerts à Bercy. 170 000 spectateurs viennent des 4 coins de France (voire de plus loin !) tout au long des 13 dates pour applaudir la chanteuse , qui reçoit une véritable ovation chaque soir sur scène... comme quoi les chiffres ne font pas tout et le public est toujours présent ! C'est un spectacle encore plus grandiose que les précédents qui nous est proposé ; différents tableaux très colorés se succèdent, composés bien entendu des dernières chansons qui bénéficient de mises en scène épatantes et des anciens tubes incontournables qui mettent le feu ! Mylène se révèle très naturelle et proche de son public, l'émotion s'emparant d'elle plus d'une fois... Ces évènements permettent à l'album de retrouver un peu le chemin du succès...

A Bercy en janvier 2006

La rentrée 2006 nous apporte un duo inédit : "Slipping away (Crier la vie)", interprété avec Moby, et adapté d'une chanson de ce dernier. C'est un énorme tube, chose qui n'était pas arrivé à Mylène depuis plusieurs années ! Il squatte le haut des classements pendant plusieurs mois, atteignant même la 1e place, et se vend à plus de 200 000 exemplaires ! Autre surprise en cette fin d'année : Mylène se prête au jeu du doublage pour un film d'animation ; elle double le personnage de Selenia dans la version française du film "Arthur et les Minimoys". La chanteuse est présente à l'avant première parisienne avec le réalisateur Luc Besson et c'est un nouveau succès : le film dépassera les 6 400 000 entrées !!
La chanteuse est décidément très présente en cette période de fêtes (ce qui la poussera à accepter une interview en direct au journal de 20H de TF1) : le live très attendu "Avant que l'ombre... à Bercy" arrive enfin dans les bacs quelques semaines avant Noël (un livre de photos officiel paraît également). Si le cd est un demi-succès (150 000 exemplaires vendus), il en est tout autre du dvd : celui-ci arrive directement n°1 des ventes et deviendra en quelques semaines seulement le "dvd musical le plus vendu de tous les temps en France" !!! 400 000 exemplaires du dvd s'arrachent !! Il est vrai qu'on prend beaucoup de plaisir à (re)découvrir ce spectacle haut en couleurs...

Pas d'actualité directe de Mylène en 2007. On notera la sortie du film "Jacquou Le Croquant" en janvier, 2e long métrage de son complice Laurent Boutonnat, pour lequel Mylène écrit un titre inédit présent dans la bande originale du film : "Devant Soi". Le film totalisera 940 000 entrées ; ce n'est pas un triomphe mais on est loin de l'échec de "Giorgino" 13 ans auparavant ; ce dernier sortira d'ailleurs en dvd à la fin de l'année, comme un cadeau fait aux fans qui le réclamaient depuis longtemps. Mylène et Laurent collaborent de nouveau pour composer la chanson du générique du dessin animé "Drôle de Creepie", qu'ils font interpréter par Lisa, la nièce de Mylène ! (Alizée étant partie vers d'autres horizons musicaux...) La rousse flamboyante fait également une apparition remarquée à l'Elysée au mois d'octobre, où elle assiste (court-vêtue !!) à la remise de la légion d'honneur de son ami cinéaste David Lynch.

Appelle mon numéro !

L'année 2008 est beaucoup plus riche en actualité farmerienne ! En février, une dépêche annonce un concert évènementiel de la chanteuse au Stade de France le 12 septembre 2009, jour de son 48e anniversaire !! C'est la ruée lors de la mise en vente des billets 1 mois plus tard : toutes les places sont vendues en moins de 2h, un record historique !! Un 2nd concert est annoncé pour la veille, il se vendra encore plus rapidement, en 1h15 seulement !! Peu de temps après, les billets pour la tournée dans les salles de province ainsi que quelques concerts aux Stades de Genève et Bruxelles sont mis en vente ; les salles se remplissent une fois de plus en un temps record ! (quasiment sans promotion rappelons-le, si ce n'est une affiche placardée un peu partout qui fera scandale, Mylène y apparaissant dans une position équivoque...)
L'été arrive et le nouvel album pointe enfin le bout de son nez ! Un 1er single est tout d'abord envoyé aux radios, puis on découvre le clip à la télé quelques semaines plus tard : "Dégénération". C'est une chanson aux rythmes très éléctro qui en déroute plus d'un, de même que le clip mettant en scène Mylène en extraterrestre sexy ! Mais c'est un énième succès pour la chanteuse, le titre se classant notamment n°1 des téléchargements dès sa mise en ligne. En août, c'est au tour de l'album "Point de Suture" d'être enfin dévoilé. A cette occasion, Mylène refait une apparition au journal de 20H de TF1 et pose également en une du magazine "Têtu", bible de la communauté homosexuelle, comme un remerciement à celle-ci qui en a fait une de ses icônes depuis longtemps. L'album se révêle très différent du précédent, avec beaucoup de titres 'up-tempo', ce qui laisse présager des concerts on ne peut plus dynamiques ! Les ventes sont bonnes et l'album s'écoule à 600 000 exemplaires.
Petite surprise : le site Lonely Lisa est mis en ligne (du nom du personnage du conte de Mylène paru 5 ans auparavant). Auto-proclamé "site communautaire de l'ennui", il s'agit d'un site pour discuter et partager ses créations entre fans, le tout étant régulièrement commenté et alimenté par Mylène herself !

Dégénération live 2009

2009 commence assez fort : M6 diffuse en début d'année le court-métrage "The Farmer Project", mini film regroupant les clips de "Dégénération" et "Si j'avais au moins...", qui se suivent pour former une seule histoire, comme à la grande époque ! Mylène est présente le 17 janvier aux NRJ Music Awards : elle inteprète "Si j'avais au moins..." sur une scène baignée d'un blanc immaculé et se voit récompensé par le public du prix de l'album de l'année, ce qui lui fera verser quelques larmes...
L'évènement farmerien de l'année se déroule entre mai et septembre : la nouvelle tournée !! C'est un nouveau show hallucinant qui est proposé chaque soir, sur le thème des ténèbres et de la lumière. Quasiment aucun ancien tube de la chanteuse n'est oublié, tout comme les dernières chansons qui prennent -comme prévu- toute leur dimension sur scène. Mylène est plus à l'aise que jamais face à son public, des souvenirs vraiment gravés dans les mémoires de toux ceux qui ont eu la chance d'assister aux concerts ! Le point d'orgue est le concert du 12 septembre au Stade de France, où le show est encore plus grandiose, et où Mylène se voit gratifier d'un "Bon Anniversaire" entonné par les 80 000 spectateurs présents ce soir-là !
Le cd live issu de la tournée en province, intitulé "N°5 On Tour", sort plus rapidement que d'habitude, en décembre, alors que le dvd est attendu pour mars 2010. Mylène fait un retour indirect au cinéma puisqu'elle prête de nouveau sa voix à Selenia dans le 2e volet des aventures d'Arhur, "Arthur et la vengeance de Maltazard".

 

Qui sait aujourd'hui ce que Mylène nous réserve pour l'avenir ?...